Concert de Bertignac à Shanghai stoppé par la police

4
1595

Shanghai accueillait pour la première fois en Asie les “Nuit Blanche”. Présenté comme le point d’orgue du Festival Croisements, organisé par l’ambassade de France en Chine ces derniers mois, la “Nuit blanche” était placée sous le signe de la rencontre entre les cultures française et chinoise. Deux stars étaient mises à contribution pour incarner cette double culture. Côté français, Louis Bertignac, ancien guitariste du groupe Téléphone ; côté chinois, Shang Wenjie, lauréate 2006 de l’émission de télé-réalité “Super Girl”.

Un concert de Bertignac avait lieu dans la nuit de Samedi et fut interrompu par les forces de l’ordre.

Vidéo Youtube d’un bout du concert et de l’interruption par la police de Shanghai

Après les habituels cris à la censure, il semble en fait que cela soit dû a des problèmes d’organisation qui ont entrainé un important retard (début du concert à 02h30 au lieu de 00h40) et que les organisateurs n’avaient pas les autorisations nécessaires pour pouvoir continuer au-delà des heures normales de fermeture des évènements culturels (02 :00am ?). Un comble pour une nuit blanche…

Comme tout cela est encore très frais, il faudra sans doute quelques jours avant de connaitre la totalité des faits.

Voici le rapport de l’évènement par le batteur de Bertignac en revenant du concert :

Le 02/06/2007 Cyril D
Un petit “C.R” avant d’aller au dodo : Concert pour la nuit blanche de Shanghai, ce soir, conditions pathétiquement chinoises, c’est à dire un bordel sans nom, 3h00 de retard, concert prévu à 00h40 finalement repoussé à…. 2h30 !!!! Après une longue balance dans un brouhaha sans nom, un petit “Purple Rain”, histoire de se chauffer, puis le trio de tête “Reves/Oubliez-moi/2000 nuits” suivi de l’intervention des forces de l’ordre Chinoise qui nous ont attaqué sur scène, jetant les micros par terre et nous menaçant !!!!!!! On a du être trop subversif à leur goût… Si tout se passe bien, le Boss, bientôt de retour sur Paris, récupèrera les images, histoire que vous puissiez voir à quoi on a échappé !!!! Grandiose, c’était grandiose…

Dans un deuxième message ce meme Cyril D, batteur de Bertignac à ce concert, semble blamer l’ambassade pour l’organisation et la gestion des autorisations :

Le 03/06/2007 à 21h57 Cyril D
Tu peux dire ce que tu veux, qu’on a été mauvais niveau organisation, qu’on est des barbares qui ne respectent rien, après tout, t’es pas obligé de connaître la vérité. Mais je vais quand même essayer d’éclairer ton ignorance. On nous a invité à venir jouer en Chine, On nous a demandé de jouer le 1er soir au théatre, malgré une sono digne d’une chaîne hi-fi de salon, On nous a demandé de jouer, en pleine nuit, au Fan Town, un club vide de monde par manque de temps des organisateurs pour annoncer le concert, On nous a enfin demandé de jouer à cette “1ère NUIT BLANCHE” de Shanghai. Malgré le non-professionalisme de l’organisation (refus de mettre une couverture de scène afin de nous protéger de la pluie, scène trempée, loges fermées à clés et clés perdues, groupes qui nous piquent notre matos alors qu’on devait être les seuls à jouer sur la scène, manque évident de réponse de tous les gens sur place, 2h00 pour trouver un testeur de courant – quitte à jouer sous la pluie, autant ne pas rester scotché aux micros, incompétence de l’attaché culturel qui préfèrera insulter le public, à la Balladur, plutôt que de nous filer un coup de main, bref, j’en passe), on a fait ce qu’on a pu et, excuse moi de te contredire, ce n’est pas nous qui avons merdé dans cette affaire. On est resté zen, malgré les deux heures de balances devant le public, Louis essayant d’arranger le son avec une table de mixage qui n’a que le nom de table de mixage, sinon, elle était plus près d’une fusée Russe des années cinquante que d’une table de mixage). Et on a joué, devant 400 ou 500 personnes, expats ou Chinois, on s’en fout, et crois-moi qu’on aurait bien joué plus longtemps, si l’incompétence de certaines personnes de l’ambassade n’avait pas foutu la merde. Quand on organise un concert comme ça, on demande l’autorisation de faire une manifestation musicale, on n’attend pas que les charmantes autorités ne viennent foutre dehors des gars qui n’hésitent pas à faire 15000 bornes pour donner du plaisir aux gens, aux 4 coins du monde. Et ces mêmes personnes qui se chatouillent l’asticot en disant qu’ils recoivent des artistes Français et ne sont pas capables de booker un taxi (et ont failli nous faire louper l’avion , ce matin), je ne ressens pour eux que la même chose que je ressens pour toi : de l’ignorance. Je t’ignore parce que tu viens chier ton petit brulot et nous cracher dans les pompes alors que tu ne connais rien. Voilà. Pour nous, ca reste un énorme moment, malgré tout. Si t’as envie de me répondre, n’hésite pas : cd101 at wanadoo.fr

Et voici enfin Louis Bertignac lui meme qui s’exprime de facon plus posée :

Le 03/06/2007 à 22h59 Louis
salut à vous, ni-haow (scusez l’accent) désolé de n’arriver que maintenant, j’ai eu des soucis d’une autre importance

mon avis sur toute cette affaire, c’est qu’il n’y a vraiment pas de quoi en faire un fromage ! les deux concerts de la veille, notamment celui du “concert hall”, malgré quelques légères déconvenues au niveau technique (sono), furent des moments qui resteront des merveilleux souvenirs… j’ai rarement joué dans une si belle salle avec un public aussi fou, aussi éclaté, bref énorme panard… et on a pu jouer tout le temps qu’on voulait ! merci à la belle Francine d’avoir fait tous ces kilometres pour venir nous voir (record absolu!), d’avoir gentiment tenu ma camera, jusqu’au bout de la batterie (vas-y guitare).

je comprends la réaction de Nicolas, car tout le monde, à la suite du CR de Cyril, s’est empressé de descendre les chinois… c’est injuste (bon, ceci dit, t’aurais pu éviter quelques mots déplacés toi aussi, nico…mais c’est ton problème)… voilà, donc à qui la faute ? je ne sais pas vraiment… est-il possible que les organisateurs, le consul, l’ambassade de france aient décidé d’organiser une “nuit blanche” sensée commencer vers minuit, sans avoir obtenu de dérogation des autorités ??? si c’est le cas, même en france et ailleurs, on aurait sans doute eu des problèmes du même ordre, faut bien en convenir… si c’est le cas, ils sont loin du “sans faute”, bien sûr… mais ils ont essayé, et organiser des concerts est un rude mêtier… c’est grâce à eux qu’on a fait ce beau voyage, et je les remercie…

quand on accepte d’aller jouer en inde, au népal, en chine, et autres, il ne faut pas encore s’attendre à des conditions techniques exceptionelles… on sait bien que sur place il faudra faire avec… faut être gentil, rapide, calme, et démerdard… mais ça vaut le coup… tout le monde a sans doute fait tout ce qu’il a pu… voilà…

seules déceptions du dernier jour : n’avoir joué que 5 chansons… un chinois s’est fait tabasser et emmener en fourgon de police… apparemment les invites n’étaient pas pour tout le monde… et cette pluie qui n’a pas arrangé les choses… et les joies : les chinois ont l’air simples et accueillants… j’y retournerai avec plaisir, si on nous ré-invite un jour maintenant, calmez vous, français d’ici et d’ailleurs !!!

Source : Bertignac.com (attention leur forum n’a pas d’url statique donc d’ici quelques jours ca ne pointera plus sur les memes posts)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 3,00 out of 5)
Loading...
PARTAGER
Article PrécédentBBQ Bonjour Chine – Shanghai
Article SuivantSitelinks Google pour Bonjour Chine

Habitant à Shanghai depuis 2006, ce blog est pour moi l’occasion de partager des moments de Chine insolites, des opinions, des conseils sur la vie pratique ou d’échanger sur le voyage en Chine …

4 COMMENTAIRES

  1. D’après les différentes sources qu’on peut trouver c’est plus un gros problème d’organisation qu’une réelle volonté de censure.
    ouf!

  2. Super mauvaise image de la france et des ses representants. Organiser des evenements est un metier, s’occuper des artistes aussi, gerer des autorisations aupres de municipalites, ca se fait aussi (location d’un elephant pour ammener le consul, ce qui est du plus mauvais gout au passage, et on ne demande pas d’autorisations!!! les elephants courent les rues a shanghai c’est connu).. J’ai tout simplement hallucine en voyant bertignac s’occuper lui meme regler les problemes de sono, son stage manager faisant preuve de mauvaise volonte (si tu veux des conditions a l’americaine ou a l’europeenne, ne vas surtout pas dans des pays comme la chine)… Les francais ont une assez mauvaise image dans le monde et particulierement a shanghai (de mon point de vue) et ce type d’evenements ne font qu’affluer en ce sens. J’espre que neanmoins les zicos ce sont quand meme eclate, qu’ils ont ete convenablement paye par les contribuables.

  3. Moi je dis chapeau Bertignac. Zen.

    Et chapeau aussi aux spectateurs de ne pas avoir tout cassé tellement ça devait être frustrant. Déjà sur You Tube, ça rendait terrible !! J’imagine en Live !

LAISSER UNE REPONSE

SVP entrez votre commentaire!
SVP entrez votre nom