Stage Shanghai & visa Chine

5
1708
Stage a Shanghai, travail et visa

On  me pose souvent la même question : quel visa pour un stage à Shanghai / Chine ?

La réponse est qu’il n’y a pas de statut légal pour les stagiaires étrangers sur Shanghai et plus généralement en Chine (il peut y avoir des exceptions ailleurs comme les législations dépendent aussi des gouvernements locaux).

Aussi, à part ceux qui sont arrivés en Chine avec un visa Z, ont obtenu leur visa de travail et ont leur resident permit, tout autre forme de travail exercé par un étranger peut être perçu comme du travail clandestin. Le clandestin risque une amende (on parle de 5000 RMB) et une expulsion sous 10j du territoire, la société risquant une amende plus lourde (on parle de 50 000 RMB) et éventuellement des problèmes de renouvèlement de la licence de la société.

Cela n’empêche pas tous les ans de nombreux stagiaires de venir de France et d’autres pays occidentaux et de trouver un stage. La plupart du temps ces stages sont donnés par des sociétés qui ne sont pas légalement implantées en Chine (immatriculées à Hong Kong ou en France sans structure légale en Chine), mais pas toujours…

Certaines entreprises légalement implantées en Chine ont elles aussi recours à des stagiaires par manque d’info ou “parceque tout le monde le fait” du fait d’une législation peu appliquée (les contrôles se renforcent depuis les JO 1998 et maintenant l’expo Shanghai 2010).

Une entreprise souhaitant  donner à un stagiaire un permis de travail ne peut de toute façon pas le faire facilement pour deux raisons :

  • Un stagiaire est par définition quelqu’un de peu expérimenté, voire qui n’a pas terminé ses études, or pour obtenir un permis de travail il faut un BAC +3/4 et au minimum 2 ans d’expérience suivant l’obtention de ce diplôme.
  • Les stages sont en principe de courte période (3 à 6 mois) or un permis de residence n’est en principe donné que pour une durée de plus de 6 mois à un an…

Certains laissent entendre que les stagiaires non rémunérés ne seraient pas concernés par cette législation mais voici les réponses complètes de la FESCO (entreprise proche du gouvernement qui gère les RH de beaucoup de beaucoup de multi nationales en Chine) sur les stage à Shanghai et le visa Chine qui doit leur être donné :

A Shanghai, il est illégal d’employer des stagiaires étrangers. Tout employé doit avoir au moins 2 ans d’expérience après “graduation” afin d’avoir un permis de travail et de pouvoir résider et travailler à Shanghai légalement.

Peut être que certaines entreprises emploient des étrangers stagiaires avec visa F mais cela ne peut durer que 6 mois maximum et cela reste illégal, donc en cas de contrôle par le bureau du travail, ils seront expulsés.

Qu’un stagiaire soit payé ou non payé, s’il est étranger, cela est illégal selon les lois du gouvernement de Shanghai. Pour les stagiaires chinois, s’ils ne sont pas diplômés, vous devez signer une convention de stage et l’indemniser en fonction de cet accord. Une fois l’étudiant diplômé, vous devez signer un vrai contrat avec lui et lui payer non seulement un salaire mais aussi ses social benefits.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
PARTAGER
Article PrécédentExpo Shanghai 2010 : visite VIP
Article SuivantInternet en Chine – Chiffres Juin 2010
Habitant à Shanghai depuis 2006, ce blog est pour moi l'occasion de partager des moments de Chine insolites, des opinions, des conseils sur la vie pratique ou d'échanger sur le voyage en Chine ...

5 COMMENTAIRES

  1. Il est possible de faire une demande de visa Z pour un stage, l’entreprise peut ‘arranger’ le CV pour le faire rentrer dans la norme. L’obtention n’est pas garantie, mais si le visa est accordé, il est possible de travailler légalement.
    Tenter le coup avec un visa de tourisme ou business, ce n’est pas une bonne idée car les contrôles sont de plus en plus réguliers, notamment à Shanghai.
    Et de toute façon, c’est à l’entreprise de faire les principales démarches. Si elle ne souhaite pas les faire, c’est qu’elle n’est pas sérieuse.
    — Woods

  2. Il est en effet possible “d’arranger le CV”, mais ce n’est pas plus légal ou sérieux, ca s’appelle faire un faux…

    Et au final il ne s’agit dans ce cas la pas d’un stage mais d’un emploi 🙂

  3. Par experience, j’ai fait un stage a Zibo (dans la provnce de Shandong) avec mon ecole (une branche d’une ecole de commerce en france) totalement illegal (je l’ai su quand la fin).
    Mais ca a été validé par mon école car la plupart des francais pensent que c’est comme en france … un stage reste un stage.
    Mefiez vous quand meme. Si le gouvernement l’apprend, vous aurez des problemes.
    bref, une experience en chine reste interessante. mais dorenavant, faites attention, le chine devient de plus en plus “legale”.
    Renseignez bien (ca n’est pas facile) mais bon, le site http://www.bonjourchine.com est un bon depart.

    enjoy shanghai, c’est une super ville pour experimenter la chine, le business, les soirées, …

Comments are closed.