3 Minutes de silence pour le Sichuan … et Pierre Biguinet…

34
1506

Cette après midi Shanghai, et des images que j’ai vu, la Chine s’est arrêtée de tourner pendant 3 minutes. J’étais a 2 pas du bureau devant la Shanghai télévision quand ce moment a commencé. Toutes les voitures ont coupé leur moteur 3 minutes. Les chinois se sont arrêtés de marcher dans les rues. Un grand moment de communion a commencé à cet instant.

Mes collègues de bureau m’ont même indiqué que les voitures se sont aussi arrêtés 3 minutes sur les autoroutes suspendues (Chengdu Lu et Yannan que l’on peut voir du bureau).

Sans être insensible à la catastrophe du Sichuan, ces 3 minutes je les ai surtout dédiées à un ami, Pierre Biguinet, qui s’est éteint le 8 mai à Shanghai à l’âge de 28 ans.

(Voir Pierre Biguinet – LePays.fr)

Pierre et moi nous étions rencontrés la semaine de notre arrivée en Chine en achetant un vélo à l’université de Fudan. Malgré nos différences de personnalité et de centres d’intérêt, la Chine nous avait réunis et faisait que nous nous rencontrions depuis 2 ans presque toutes les semaines ou une fois mini par mois, suivant le boulot, pour échanger autour d’un verre ou d’une bouffe sur ce qui nous arrivait dans notre quotidien.

Ce n’est pas simple de perdre un ami avec qui on a partagé 2 ans de Chine : des débuts à l’université de Fudan ou l’on apprenait le chinois… à nos évolutions professionnelles en Chine… en passant par l’incroyable découverte des chinoises…

On échangeait tout sur tout, confrontait nos points de vue sur ce pays et cette culture tellement différente de ce qu’on pouvait connaitre dans notre pays d’origine.

Et forcement on parlait aussi beaucoup de la France, de la politique française, de notre famille, etc…

Toutes mes pensées vont à sa famille et en particulier à Jane avec qui il partageait sa vie depuis maintenant plus d’un an et demi.

A la prochaine Pierre ! garde moi une TsingDao au frais…

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
PARTAGER
Article PrécédentAppartement à coté de People Square (3) : Une vue à 180° sur Nanjing Road
Article SuivantDéodorant Chine

Habitant à Shanghai depuis 2006, ce blog est pour moi l’occasion de partager des moments de Chine insolites, des opinions, des conseils sur la vie pratique ou d’échanger sur le voyage en Chine …

34 COMMENTAIRES

  1. On ne se connait pas Mathieu mais on avait un ami commun, ce sacré Pierre. Il devait être témoin à notre mariage, on devait y rencontrer Jane. Alors si tu la vois, salue la pour moi. Et bon courage à toi… Stephanie

  2. Merci pour cet hommage Mathieu. Merci pour lui. Si tu te souviens bien on s’est rencontré grâce à lui, c’était pour une soirée politique au 570 l’année dernière.

    Et comme tu le dis si bien : à la prochaine Pierre, bisous ma poule…

  3. Bonjour Mathieu,
    Ayant embauché Pierre en stage quelques mois sur Lyon, j’ai eu de plaisir de le cotoyer et j’ai depuis j’ai gardé contact. Son dernier mail date de 4 semaines environ. S’en nouvelle depuis, je viens d’apprendre par son père le dèces de Pierre. Je suis boulversé.
    Bravo pour ce bel hommage.

  4. @Stephanie merci et bon mariage a toi. Je saluerai Jane de ta part. J’ai cru comprendre qu’elle rentre à Shanghai dans 1 semaine, je la saluerai de ta part.
    J’en profite pour m’adresser à ceux que je ne connais pas mais qui connaissaient Pierre. Ca serait sympa que chacun fasse ce qu’il peut pour aider Jane à surmonter cette épreuve en lui montrant qu’elle n’est pas seule sur Shanghai.


    @Yannick
    yes je me souviens, on s’était recroisé en vitesse fin 2007 au Logo je crois où Pierre et Julien m’avaient trainé de force après un Teppanyaki bien arrosé 😉

    @Stephane on ne se connait pas mais Pierre m’a plusieurs fois mentionné son stage à l’aéroport de Lyon et le rôle que çà a joué notamment pour son entrée à l’ESCP. Il te tenait beaucoup en estime.

  5. Merci à tous pour ces pensées et cet homage à mon frère. N’hesitez pas à faire part de souvenirs que vous avez de lui.

    Il est rentré chez nous cet après midi. Les obsèques auront lieu demain.

    Jane est en effet en France, avec nous, jusqu’à vendredi et est bien sur boulversée. Merci d’essayer de la soutenir lorsqu’elle sera de retour à Shanghai.

    Si vous avez des photos de Pierre, ce serait sympa de les mettre en ligne afin que je puisse les récuperer.

    Encore une fois, merci, je suis certain que ces quelques mots lui font très plaisir.

  6. Merci Mathieu pour ce texte en sa mémoire.
    J’ai partagé 2 ans de ma vie avec Pierre. Je l’ai connu toujours plein d’entrain; il était si généreux et si ambitieux. Il m’avait toujours dit qu’il admirait la réussite de ses parents et qu’il se battrait pour voir beaucoup de fierté dans leurs yeux.
    Je tiens très sincèrement à le remercier pour les moments heureux qu’il m’a offert pendant ces 2 années et pour son encouragement à la réussite. Repose en paix "Doudou"

  7. Bonjour – J’ai eu la grande chance de croiser le chemin de Pierre lors de notre sejour a San Diego en Californie. Sa joie, sa determination, et surtout son intelligence resteront des souvenirs de cette personne adorable! Toutes mes pensees pour sa famille et ces amis.

  8. Bonjour à tous…c’est avec une grande tristesse que j’écris à mon tour quelques mots sur ce blog. Je suis très choquée par cette nouvelle et reste sans voix face à un destin qui a pris une tournure tragique si soudainement. J’ai fait la connaissance de Pierre lors de notre année à San Diego. Je garde en mémoire son sourire, son humour mais aussi les cours, l’escapade à Las Vegas, ou encore les nombreuses fiestas à Newport Place ou Coronado…tant de souvenirs…
    Cette année reste l’une des plus belles de ma vie et aux vues de ce qui vient de se passer, je peux dire que je suis vraiment contente d’avoir eu la chance de le rencontrer. Toutes mes pensées vont pour sa famille, ses proches et ses amis dans cette terrible épreuve de la vie.
    Take care sweet angel…

  9. Je suis passer te voir a Shangai, tu devais venir me voir a Tokyo….. que de tristesse…
    Tu restera dans ma memoire comme quelqu’un de remarquable, plein de reussite, J’etais fier de mon Pierro.
    Notre annee a San Diego fut celle de notre rencontre, une rencontre qui restera gravee pour toujours.
    Toutes mes condoleances a Jane et sa famille.
    Nico

  10. Je tiens à témoigner toutes mes condoléances à la famille et aux amis de Pierre.

    Ton sourire, ta bonne humeur, ta passion de vivre et ton courage resteront toujours présents.

    Tu vas nous manquer mon ami!

    Jonathan

  11. Terrible nouvelle … bien triste surprise que d’apprendre la disparition de cet ami en commun que nous portions tous dans notre coeur. Un homme de caractère, d’ambition, et aussi de droiture, de franchise …

    Pour ma part j’ai rencontré Pierre à San Diego (Californie) lors de notre 3ème année d’étude en école de commerce. Une année inoubliable, et je la dois à une poignée d’ami(e)s et Pierre y était pour beaucoup. Car c’est bien Pierre qui a su me donner du courage, la volonté d’y parvenir professionnellement mais personnellement aussi. Alors merci Pierre pour ce que tu as été.

    Nos chemins se recroiseront un jour, et en attendant je t’adresse tous mes meilleurs souvenirs que nous avons partagés ensemble afin que tu n’en manques pas pour l’éternité

    Adieu mon ami

    Mathieu Caba

  12. J’écris également à la mémoire de Pierre, j’aimais beaucoup Pierre. On s’est connu à San Diego et nous avons beaucoup rigolé ensemble, j’adorais passer des heures à parler avec lui, il était toujours plein de fougue et avait une détermination que j’admirais beaucoup. Il a su être là quand j’en avais besoin et je suis vraiment touchée par sa disparition. Il restera pour toujours dans ma mémoire et surtout celle de San Diego.
    Mes pensées vont à sa famille, à Jane et à ses amis. Pierre était quelqu’un de formidable et il me manquera beaucoup.
    A bientôt Pierre, repose en paix.

  13. Nos délires, nos virées californiennes, nos gros blousons oranges à Eurodisney, nos soirées mémorables, nos longues discussions, notre arrivée en tant que bons provinciaux à Paris, son humour, sa simplicité, sa franchise, son soutien, sa joie de vivre, son amitié …Je l’entends encore me dire avec son p’tit accent bien à lui: "Ca va grande?"Tout ça me manquera à jamais…Toutes mes pensées vont à sa famille et à Jane…Ciao petit ange…

  14. Coucou pierre, cela ma fait tout drôle d’apprendre la nouvelle… Nous nous sommes connues que brièvement à Paris et Gargas mais je garde un bon souvenir de ses moments… Je suis de tout coeur avec toi… Bon voyage parmit les anges… Ciao
    Sylvain

  15. Pierre,

    J’ai appris la nouvelle de ton départ aujourd’hui et je suis bouleversée. Où que tu sois, j’espère que tu es en paix, serein.
    Comme beaucoup de ceux qui ont laissé un message, j’ai eu la chance de te rencontrer à San Diego. Quelle année extraordinaire, ponctuée de moments magiques. Je ne l’oublierai jamais. Je ne t’oublierai jamais !
    Nous nous sommes revus quelques fois sur Paris. Par la suite, la vie a fait que nos chemins ne se sont pas recroisés. Comme je le regrette !
    Nous n’étions pas des amis proches et pourtant je ne conserve de toi que de bons souvenirs : grand sourire, gros caractère et énorme générosité !

    Merci d’avoir été toi, tout simplement !

    Toutes mes pensées t’accompagnent ainsi que ta famille, tes amis et tous ceux qui, comme moi, ont eu la chance de partager de bons moments de vie en ta compagnie.

    Laure M.

  16. Mon Ami…mon frère…nous qui nous étions promis d’être nos témoins respectifs en cas de mariage, tu devais être le mien le 9 août prochain… mais au lieu de t’avoir fait revenir de Chine pour m’accompagner dans cette nouvelle aventure, c’est moi que tu as fait venir aujourd’hui pour accompagner les tiens dans ce moment d’une terrible émotion.
    De nos péripéties de Strasbourg à Paris, je ne garde que de fabuleux souvenirs de discussions passionnées, de partage de convictions politiques et la certitude que le monde nous appartiendrait.
    Mon ami aujourd’hui tu as vu que même les grands requins blancs de la finance peuvent pleurer plus de larmes que la mer ne contient d’eau. Tu m’excuseras je l’espère, de ne pas avoir pu partager ces mots directement avec Jane et ta famille mais je ne t’aurais pas fait honneur en les accablant de ma propre tristesse.
    Je te promets de vivre comme nous nous l’étions toujours promis, de mettre à profit toute la rage de vivre que tu déployais afin d’essayer de réussir à être ce fidèle ami, cet incroyable fils, simplement cet homme dont tout le monde recherchait et aimait la compagnie. Mon Ami, ton souvenir est à jamais ancré dans nos âmes.

    Yannick Aparicio

  17. Mercredi sous la grisaille à Montbéliard,
    aujourd’hui Pierre a été enterré à Montbéliard, et malgré l’église pleine de sa famille et de ses amis, un sentiment de vide était présent.
    J’envie les personnes qui l’ont encore vu en Chine, moi je l’ai vu pour la dernière fois en début mars avant son dernier départ en Chine.

    Pierre, depuis que je te connais tu étais comme un électron libre, à courir partout, foncer dans les murs jusqu’à ce qu’ils s’écroulent, et moi qui suis ton stricte opposé, on se comprenait.
    Tu m’as soutenu dans les pires moments de ma vie, tu étais le parrain de mon fils, tu étais comme un frère, et tu laisses un vide aussi grand que tu l’étais.
    "Big" fait pas trop le bordel au paradis, sinon compte sur tes amis pour faire les pilliés de comptoir sur terre.

    Nicolas, Sophie et moi pensons fort à toi, et à ta famille, (d’ailleurs, Jeanne, Benoit, vous connaissez notre téléphone, n’hésitez pas).

    La 25 Crew est là pour garder ton souvenir (Bordel plus de 10 ans de vie à tes cotés … tu resteras dans nos cœurs)

  18. Je reviens de Montbéliard et je suis bouleversée par l’émotion..

    Je suis responsable du Mastère qu’avait suivi Pierre à ESCP-EAP, je l’avais recruté, suivi durant une année ; il m’avait fait partager son envie de découvrir réellement la Chine à l’issue du voyage de fin d’études de sa promotion à Pékin, il m’avait fait fait part de son envie de changer ses projets professionnels initiaux pour partir à la découverte de ce pays, de s’y lancer en commençant par apprendre le chinois. J’avais été "bluffée" par son enthousiasme, sa capacité à prendre par passion un nouveau chemin, sa détermination à renverser les obstacles.

    Nous en avions discuté souvent au retour de Pékin, je lui avais fait part de mes doutes quant au réalisme d’un tel projet ; il m’a démontré qu’il en était capable, il avait superbement réussi à vivre ce que d’autres laissent à l’état de rêve.

    Nous avions gardé le contact par mail depuis ce moment là, il m’envoyait régulièrement des nouvelles, je lui adressais les nouveaux étudiants à la recherche de conseils pour des stages ou des emplois en Chine, il les conseillait toujours avec la gentillesse et l’ouverture qui le caractérisaient.

    Pierre était l’étudiant avec qui j’avais gardé le meilleur contact depuis maintenant 7 ans que je dirige ce programme, et malgré la cérémonie de cet après-midi, je n’arrive pas à croire vraiment à sa disparition. Je le revois tel que je l’ai connu durant son année à ESCP-EAP, dynamique, fonceur, souriant, gentil et chaleureux, et c’est cette image que je garderai en moi.

    J’ai reçu de nombreux appels et mails de ses camarades de promotion, tous partagent la même émotion ; beaucoup n’ont pu se rendre à Montbéliard aujourd’hui, mais tous m’ont demandé de les y représenter.

    A ses parents, à son frère, sa soeur et à Jane, j’adresse mes plus sincères condoléances.

  19. salut matthieu on ne se connait pas mais merci pour mon cousin qui nous a quitter c’est gentil a toi ciao

  20. dsl pour mon petit message de tout a l’heure tout d’abord merci a tous pour ces pensées pour mon cousin qui nous a quitter et pour ceux qui non pas pu assister a l’enterrement se fu une tres jolie seremonie enfin facon de parler. Merci de la par de toute la famille

  21. Pierre,

    Je suis de ceux qui ont eu la chance de te connaître à San Diego. Je garde de toi le souvenir d’une personne tournée vers les autres, toujours prête à rendre service et d’une rare gentillesse et simplicité.

    Mes pensées vont vers tes proches en ces moments difficiles. Repose en paix.

    Cyril

  22. Je viens d’apprendre la triste nouvelle…

    Je ne sais vraiment pas quoi dire autre que d’offrir mes sympathies à la famille et à Jane.

    Pierre et quelques uns d’entre vous faisiez partis de mes meilleurs amis à Shanghai. On a passé des soirées mémorables et d’autres qu’on ne se souvient plus.

    J’espérais revenir l’année prochaine et vous revoir tous mais j’ai l’impression qu’il y aura désormais un grand vide… il va me manquer.

    Bonne chance à tous!

  23. Ah Pierre…

    Ou plutôt Pedro, comme j’aimais l’appeler. On s’est rencontré ici à Shanghai sur les bancs de la fac, au fond de la classe avec Kong Laoshi qui nous avait à l’œil. Vu son caractère on s’est très vite lié d’amitié, et même si plus tard nos chemins se sont écartés on pensait tous les deux qu’on allait bien se retrouver, comme on en avait l’habitude. Au départ je l’ai mis à l’aise dans cette ville où il ne connaissait pas encore les bonnes adresses, comme le Jap à 100kuai où on a bien rigolé, pour sûr la patronne s’en souvient. On s’en est fait des before à son apart’, des virées en douce, des resto du dimanche après midi… Pierre répondait toujours présent, pour les bons plans mais aussi dans les moments plus difficiles. Tant de souvenirs qui resteront à jamais, Pierre, tu le sais 😉

    Ce sont des souvenirs communs à tous les deux, mais de Pierre je garderais ce souvenir d’un mec terrible, si fort dans ses convictions et si simple avec nous, qui avait tout pour lui et en voulait toujours plus. Un mec qui était plein de vie, et qui continuera de vivre à travers nous.

    A vous, sa famille dont il m’a si souvent parlé, je vous adresse mes meilleures pensées.

    A toi Pierre, je te dis adieu…

    Clément

  24. je presente mes condolences a toute la familles de la part de claudine qui travaille a la creche la pomme verte de montbeliard

  25. J’ai connu Pierre à l’ISEG Paris, nous n’étions pas particulièrement proches mais j’en garde un très bon souvenir, celui d’une personne très agréable, toujours de bonne humeur, dont optimisme et joie de vivre étaient les maitres mots …. bref d’une belle personne.
    L’annonce de son décès m’a particulièrement touchée, toutes mes pensées vont à sa famille et ses proches en ce moment difficile.
    Magali

  26. C’était un des meilleurs ami de mon frère, que j’admirais du haut de mes 14 ans, et qui, je le sais, était tout autant admiré par mon grand frère Stéphane qui nous racontait toujours ses frasques et ses exploits: le Big a fait ci, le Big a fait ça. J’ai longtemps cru que Big était un adjectif qui le qualifiait, ça lui allait parfaitement, il semblait toujours être celui qui faisait les choses en grand (de réputation j’entends bien!), et bien quand je vois maintenant son parcours avec mes yeux d’adulte, je me rends compte que je ne m’éloignais pas trop de la vérité.
    Toutes mes condoléances à la famille et aux proches de Pierre.

  27. merci à toi Mathieu d’avoir ouvert ce blog, et merci infiniment à vous tous pour vos commentaires, vos informations. Pour des parents, c’est dur, terrible ! Connaitre votre vécu avec PIerre, tellement riche, "colored" dit Jane nous aide.
    Merci encore
    Si vous voulez nous donner des informations complémentaires, plus personnelles peut-être, vous pouvez nous ecrire à regis.biguinet(antisp@ms)infonie.fr.ou teléphoner au 00 33 6 08 33 20 17

    Pour les amis de Shangai, "notre" petite Jane vient de rentrer : si vous pouviez lui apporter un peu de réconfort, cela lui sera bien utile, elle est plutot seule dans cette ville qui n’est pas la sienne. Merci d’avance pour elle

  28. Une nouvelle terrible, toi qui étais si dynamique, passionné, fonceur, généreux et ambitieux.
    Je n’oublierai jamais ces moments passés avec toi à San Diego et à Paris.
    Toutes mes condoléances à ta famille et à tes proches.
    Repose en Paix Pierre

    Jean-Luc

  29. Salut "le Pierre",
    Comme tout le monde, j’ai appris cette très mauvaise nouvelle et te regrette sincèrement. Cela fait un petit moment que l’on ne s’était pas parlé, mais nous discutions de toi de temps en temps avec les autres…
    Je garde en mémoire tous ces bons moments partagés avec toi : le super accueil que vous nous aviez réservé, toi et J-Luc, à notre arrivée à San Diego… le Mexique, l’année passée ensuite à Paris, nos "quelques" virées nocturnes et les débats toujours très engagés… Que de bons souvenirs ("carrément") !

    Mes pensées à ta famille & à Jane,
    Repose en paix
    jb

  30. C’est avec beaucoup de tristesse et d’émotion que j’ai appris que tu nous avais quitté…je garderai à jamais le souvenir d’un fonceur, dynamique, engagé et prêt à tout donner pour réussir…..mais également pour aider les autres….ton ambition et ta générosité, faisaient de toi un être contrasté, mais terriblement attachant ("carrément" comme tu aurais dis)……
    Te connaître a été une riche expérience
    Toutes mes pensées à tes proches et à ta famille,
    Flo

  31. Merci Pierre d’avoir été un fidèle lecteur du blog, la France vue d’ailleurs. Tu m’avais laissé plusieurs commentaires tous très intéressants et c’est à la suite de l’un d’eux que tu m’avais contacté directement afin que l’on se rencontre alors que tu finissais tes études à Fudan. Tu devais trouver que nous avions plein de choses en commun malgré quelques années d’écart.
    Dès notre première rencontre, dans mes bureaux à Shanghai, j’ai tout de suite très bien accroché avec toi, avec ta personnalité toute empreinte d’une force tranquille, d’une assurance déjà bien trempée. J’ai été impressionné par la réalité de tes propos, par tes convictions et ta volonté surtout. Aussi, souviens-toi, je t’avais tout de suite mis en contact avec nos équipes en Chine lesquelles t’ont proposé immédiatement un travail. Tu a préféré rejoindre Koné mais on a continué à se revoir irrégulièrement, toujours avec joie. Tu grandissais très vite et très bien.
    C’est à l’issue d’un déjeuner sur la terrasse du restaurant Blue Frog de Shanghai à Jinqiao, le 26 Mars dernier que je t’ai proposé de rejoindre la Jeune Chambre Economique de Shanghai. Mon modeste objectif était de te faire rencontrer encore plus de jeunes français à Shanghai, ayant un profil similaire au tien et avec lesquels tu pourrais faire du bien autour de toi, pour Shanghai, pour les autres, pour entreprendre. C’est ainsi qu’en avril, tu as participé à une réunion de la Jeune Chambre où tu fis une formidable impression de solidité, de calme et de force tranquille très rassurante. Je te revois encore, ce dernier soir où je t’ai vu, en avril dernier, assis dans l’arrière salle du Zoco où se tenait notre petite réunion. Tu y as retrouvé fortuitement quelques une de tes connaissances. Cette jeune chambre et ses membres faisait résonnance avec tout ce que tu voulais faire, entreprendre, réaliser grâce à tout ce que tu avais déjà appris à Shanghai et de la vie.
    Quelques jours plus tard, nous échangeames quelques mails au sujet du possible transfert d’activité des cycles peugeot sur Taiwan. Je te demandais “qu’en dirait ton père?” et ton père répondit le 5 Mai dans un mail que tu me renvoyas.
    Je recevais ton dernier mail le 7 Mai à 0810 quelques heures avant que tu t’échappes pour toujours. Tu m’écrivais “no further comments…” . Et là, rien que d’écrire ça, de me dire pour de vrai, pour toujours: “no further comments” de Pierre, je trouve ça très très dur.

    De toi, je garderai pour toujours le souvenir d’un homme plein de courage, de volonté communicative, de solidité rassurante, d’une infinie gentillesse. Tu me rappelles violemment que tout est possible, que tout est urgent. Merci Pierre d’exister dans ma vie.

    Voici les articles où tu as laissé tes précieux commentaires. Pour moi, c’est tout toi:

    http://delpy.blog.lemonde.fr/2005/1
    http://delpy.blog.lemonde.fr/2006/0
    http://delpy.blog.lemonde.fr/2007/0
    http://delpy.blog.lemonde.fr/2007/0
    http://delpy.blog.lemonde.fr/2007/1

  32. Un choc…
    C’est vrai que je n’avais pas eu de nouvelles de Pierre depuis longtemps et c’est dommage qu’une reunion tardive avec des francais ait empechee qu’on puisse boire en dernier verre ensemble.
    Merci enormement pour l’aide que tu m’as apporte quand j’ai fraichement debarque sur Shanghai.

  33. Pierre,

    Nous nous sommes vus la derniere fois au mois d’Avril. Je me disais que je te recontacterais bientot pour prendre un peu des nouvelles… la nouvelle est venue a moi, ce fut terrible.

    Tu nous manques.

  34. c’est très touchant, très bel hommage à un ami.
    je suis moi aussi à Shanghai actuellement. Tout vos commentaires sont une référence pour moi. Merci et continuez comme ça.

LAISSER UNE REPONSE

SVP entrez votre commentaire!
SVP entrez votre nom