Expo Shanghai 2010 : visite VIP

3
1513
Pavillon chinois expo Shanghai 2010

Mon boss me rendant visite de France pour 2 semaines, nous avions prévu d’aller à l’expo.

A l’origine quelqu’un muni d’une entrée VIP devait nous aider à entrer dans les pavillons sans faire la queue mais le mauvais temps nous a forcé à reporter la visite 2 fois et finalement nous nous sommes rendu sur le site de l’expo 2010 ce dimanche soir munis de simples tickets mais sans VIP pass.

Le Dimanche soir semble plutôt adapté, il y avait a vu d’oeil pas plus de 1 ou 2h de queue pour les principaux pavillons d’Asie.

Pour le Pavillon Chinois on nous a indiqué qu’il fallait faire la queue le matin aux entrées principales et obtenir un billet rouge. Sans ce billet impossible de rentrer dans le pavillon quelque soit l’heure de la journée et la queue !

On a finalement commencé par le pavillon thaï. Il y avait un peu plus d’une heure de queue qu’on ne voulait pas faire…

On a invoqué à l’entrée venir de l’ambassade de France à Bangkok et que l’ambassadeur nous attendait à l’intérieur. Le garde nous croyait pas trop et nous demanda notre badge… me vain alors l’idée de sortir ma carte du consulat… bingo… le garde nous laissa passer sans problème 😉

Arrivé à 18h30 on a fait en 3h environ une 10aine de pavillons. Les plus intéressants ne sont pas vraiment les pavillons des pays mais les pavillons à thème sur la planète.  Le concept est sympa on peut suivre des famille représentant chaque continents et observer le quotidien de chacune de ces familles.

Les pires pavillons sont ceux des Philippines, Malaysie et Cambodge (plus des magasins que des pavillons).

Le Pavillon de la Thaïlande est plutôt kitch mais fait un carton auprès des chinois et est un formidable teaser pour pousser les chinois à s’y rendre pour du tourisme (film 3D avec sensation de toucher + odeurs artificielles de fleur + pluie / eau de mer a différents moments du film, comme si on y était…).

Le meilleur Pavillon de Pays reste celui de la Chine. Pour y entrer meme combat nous avons cherché l’entrée VIP, on nous a indiqué de nous rendre dans le pavillon des minorités sous le pavillon chinois. Un gars nous a alors demandé notre badge et je lui ai montré ma carte consulaire il nous a indiqué un ascenseur qui montait jusqu’au 14 ème.

Tout le monde dans l’ascenseur avait des badges/pancartes avec leur photo autour du cou sauf nous mais ca ne semblait gêner personne.

L’étape 1 du pavillon chinois commence par un film de 10 minutes sur les évolution du pays en 30 ans et se finit par ce vers quoi le pays veut tendre (présentation d’une chine écolo). Ce film est plutot captivant montrant les métamorphoses d’un pays en si peu de temps.

Après le film on peut voir une fresque géante animée particulièrement réussie puis un petit musée de pièces traditionnelles (trésors nationaux).

On arrive enfin à un petit train très kitch qui m’a fait penser à celui qui passe sous le HuangPu pour se rendre à Pudong.

La descente se poursuit vers un jardin surplombant les autres pavillons avant de sortir.

Je garde donc un plutôt bon souvenir de l’expo même si à part les pavillon à thème et le pavillon chinois, les autres ressemblaient plus à des plaquettes d’office du tourisme qu’à de vrai créations. Du fait des distance et du temps, même sans faire la queue, qu’un pavillon prend pour visiter, nous n’avons parcouru que les pavillon d’Asie. N’hésitez surtout pas à y aller au culot pour ne pas faire la queue sinon vous ne verrez pas grand chose.

3 COMMENTAIRES

  1. Tu as fait le pavillon Allemand ? Parce que lui aussi est très bien fait ! Quelques heures de queue aussi du coup… Mais c’est un des rares pavillons à être dans le thème, à proposer énormément de solutions, dans lequel on a envie de passer du temps, où on découvre beaucoup de choses et qui n’est pas juste, comme la plupart des autres pavillons, une pub pour le pays !!

LAISSER UNE REPONSE

SVP entrez votre commentaire!
SVP entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.