Budweiser Girls pour inciter à consommer dans les restaurants

Ce soir je dinais avec ma copine dans un de mes resto chinois préférés situé à coté de chez moi au croisement de Xinzha lu/Changde lu.

Je rechargeais les unités de mon téléphone quand une chinoise mignone en tenue quelque peu provocante se met à tourner autour de ma table et me déconcentre 🙂 Il faut dire que le personnel de ce restaurant est en costume pour les hommes et en tailleur blanc ou noir pour les femmes. La mini jupe, les bottes, et le tee shirt moulant de cette jeune femme souriante et très bien proportionnée sont difficiles à ignorer (la photo prise au téléphone portable ne lui rend pas justice). En ces jours de formule 1 à Shanghai on aurait dit une Pitgirl mais tout de blanc vêtue. D’autant qu’elle tourne autour des tables sans arrêt !

Ma copine ayant remarqué mon déficit momentané d’attention commence à rigoler et m’indique que nous sommes en « golden week » (semaine de congés) et que par conséquent les gens se rendant au restaurant sont prêts à dépenser beaucoup plus pour passer un moment convivial en famille et que cette fille, probablement commissionnées sur les ventes, doit user de ses charmes pour inciter les clients à commander des bières Budweiser.

Un phénomène qui n’est pas tout à fait nouveau (très pratiqué dans les bars et KTV) mais c’est la première fois que je le vois dans un restaurant d’un tel standing. Les campagnes marketing de nos amis chinois sont quand même bien vicieuses et font appel à nos instincts les plus primaires ! 🙂

À quel point ce message vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 5 / 5. Décompte des voix : 1

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

3 réflexions sur “Budweiser Girls pour inciter à consommer dans les restaurants”

  1. bonjour, jje vis a pekin actuellement et je vais faire un tour de la chine, j’ai deja un visa chinois de 3mois et je souhaiterais me rendre a hong kong pour quelques jours et revenir en chine.

    meme question, ou faire un visa pour re rentrer en chine? cb de temps? cb ca coute?

  2. Bonjour messieurs, je n’ai aucun commentaire à faire sur vôtre débat, mais vous me semblez bien connaître la Chine, et l’apprécier! Dans ce cas, pouriez-vous nous aider à créer nôtre entreprise de transfert industriel en Chine, pour commencer, nous souhaitons cibler Beijing, pour l’unique raison, que ma compagne y vie. Après 32 ans d’activité, je me retrouve intérimaire sans avenir ici en France ! Mon amie, m’encourage à déveloper mon expérience, et créer mon propre emploie. Mon secteur d’activité est industriel, automobile, pharmaceutique, agroalimentaire, etc…….Tout ce qui nessecite une équipe de manutentionaires pour déplacer des machines, interne où externe. Ma priorité, et de pouvoir acheter sur place du matériel de manutention, et une camionette, puis tout ce qui concerne la prapasserie, étude de marchés, devis, assurances, transports, contactes. Je vous remercie par avance de vôtre solicitude, bien à vous Dominique

  3. Qui ne s’est jamais fait avoir ? La première fois je suis tombé dans le panneau.

    "-Vous voulez quoi ?" Quelques secondes d’hésitation et un regard qui passe partout… "J’ai envie de vous faire…" Je me trouve perdu, je ne sait plus quoi dire en réalisant ma faute. Et puis le premier truc qui me traverse l’esprit. "Une beudvaïseur siouplais…"

    Et à l’addition. "Quoi 30 kuai la bud ? Mais la Qingdao est à 10 !"

    Voila l’entourloupe. Ils sont malins chez bud, vivement la démocratisation de cette technique de vente en Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page