Shanghai et la pollution

4
1011

Voici la vue que j’avais de ma fenêtre hier, malgré un puissant soleil que l’on voyait rayonner à travers cette épaisse couche de brouillard pollué.

C’est généralement ce qui se passe quand nous sommes privés de vent. Une odeur de soufre accompagne cet effet visuel déjà démoralisant.

Heureusement le vent est revenu vers midi et nous a débarrassé de ce nuage de brouillard !

4 COMMENTAIRES

  1. Je ne comprend pas pourqoi nous voulons gacher autant notre planète que cela, à se que je sache, elle nous apporte de magnifique chose, et nous pour la remecier, nous la détruions?…

LAISSER UNE REPONSE

SVP entrez votre commentaire!
SVP entrez votre nom