Première semaine de cours de chinois à Fudan

4
1045

Tout commence le Dimanche 19 Février 2006 par une cérémonie d’accueil des nouveaux étudiants à 9h00 du matin !

Cérémonie de pré-rentrée à Fudan

C’est un peu violent comme prérentrée de commencer si tôt un dimanche matin, mais nous sommes en Chine et il n’y a pas de temps à perdre !

La cérémonie n’a rien de très excitante… Nous assistons à quelques discours du président de l’université et de professeurs/responsables nous ventant la réputation de l’université, ses programmes d’échanges, son haut niveau d’enseignement et nous invitant à travailler dur pour que nous soyons fiers de nous, etc…

La cérémonie terminée, nous sommes conviés à nous rendre dehors pour voir dans quelle classe nous sommes, pour pouvoir ensuite faire la queue dans la file correspondant à notre niveau afin d’acheter les bons bouquins (20 à 25 RMB pour 2 livres) …

Il y a 6 niveaux représentés par des lettres allant de A à F, le tout représentant une 40 aine de classes.

Premières leçons de mandarin à Fudan

N’ayant que quelques semaines de cours de chinois derrière mois, j’ai hésité entre le groupe B ou recommencer « à zéro » dans le groupe A. J’ai finalement opté pour le groupe A et ne suis pas mécontent de ce choix. Alors que dans mes cours à Paris nos profs n’avaient passé que 3 heures sur la prononciation, les choses se font ici beaucoup plus en profondeur.

Ainsi les 5 premières leçons des classes du groupe A se font exclusivement sur la prononciation et les tons. Chaque leçon du bouquin représente environ 6 heures de cours, ce qui devrait nous amener à environ 30 heures de cours passées sur la prononciation. Résultat sur le très court terme on n’avance peu dans notre connaissance du vocabulaire et cela peut donner l’impression de stagner.  A l’inverse, opter pour le groupe B permet d’attaquer directement l’apprentissage de nouveaux mots et d’avoir le sentiment d’avancer beaucoup plus vite. Mais cela signifie aussi qu’on accumule les lacunes passées et présentes… D’ailleurs dans le groupe A, la plupart ont déjà fait du chinois à des niveaux différents, certains même pendant plus d’un an à l’université…

Je pense avoir fait le bon choix en optant pour le groupe A car cela permet d’acquérir de solides bases et une meilleure maîtrise et compréhension de la langue, ce qui sur le long terme sera je pense très profitable car évitant d’accumuler trop de lacunes des le début. Un test d’évaluation permet de passer au groupe suivant à mi-semestre ce qui signifie qu’en 1 an on peut en principe être passé par les groupes A B C D. Le groupe C peut ainsi être rejoint au deuxième semestre, ce qui est déjà d’un bon niveau car ceux actuellement en C ont en général 3 ans de chinois derrière eux et se débrouillent plutôt bien en mandarin parlé.

Il devrait donc me falloir 6 à 8 mois pour bien me débrouiller en chinois parlé.

En dehors des cours

En dehors des cours, on parle français ou anglais entre foreigners. Je dois connaître maintenant une quinzaine de francophones (français, belges, suisses, québécois ou même cambodgiens !) sur le campus.

Les échanges avec tous les autres s’effectuent en anglais. Il y a d’ailleurs beaucoup d’asiatiques d’origine qui sont en fait américains, anglais ou australiens et qui ont de bonnes bases en mandarin parlé mais ont vécu toute leur enfance en occident. Ils sont souvent dans le groupe C. La majorité des vrais asiatiques restent entre eux et ne parlent pas/peu anglais.

Sport à Fudan

Les activités sportives à Fudan sont multiples.

Juste à 2 minutes du Fudan foreign dorm se trouve un complexe sportif renfermant une salle de musculation, plus d’une vingtaine de tables de ping pong, un terrain de badminton, un terrain de basquet, et deux courts de tennis.

L’accès à la salle de musculation ou au ping pong coute 2 RMB par heure.

Des matchs de foot ont également lieu de weekend sur un terrain ce situant de l’autre coté de la route, en face de la main gate.

Des compétitions de tirage de corde se déroulent régulièrement et ont pour but de voir s’affronter des groupes de 10 personnes issues de chaque classe de chinois. Le jeu ne demande pas un QI très développé mais c’est assez amusant.

Pousse Pousse à Fudan

Le dortoir des étrangers de Fudan a comme avantage d’avoir une station de taxi et de pousse pousses juste devant la north gate.

Les pousse pousses sont une alternative économique au taxi pour les courtes distances.

Les prix sont les suivant :

Dortoir => Zhentong Lu (Fudan Foreign Language Building) : 4 à 5 RMB Dortoir => Métro JianWan : 5 RMB Dortoir => Rue Piétonne / Crazy Tomato (Xue Fu Lu) : 4 RMB Dortoir => Bank of China de Guoding Lu : 6 RMB

Parfois, les pousse pousses vous déposeront avant votre destination finale afin d’éviter la police. En effet, les pousse pousses conduisant sans licence le font en toute illégalité et risque la confiscation de leur véhicule (en plus d’une amende). Depuis quelques jours les descente de police se multiplient contre les pousse pousses mais 2 heures après de nouveaux prennent la suite. D’autant que la police ne confisque que le vélo (les contrevenants ont le droit de conserver le toit de leur pousse pousses), il suffit donc de remonter le toit sur un nouveau vélo et les affaires reprennent.

4 COMMENTAIRES

  1. je viens de lire toutes les page sur fudan un grand merci atoi.d ailleurs je vais prendre le groupe A car je pense que c’est mieux des le depart de rattrapper ses lacune en chinois.je passe les test mercredi 06/09.pas facile facile encore merci a bientot joachim de fudan

  2. Je suis étudiant en seconde année d’école de commerce et ma troisième année est consacrée à une expérience de 6 mois dans une des université partenaire de mon école. Je sais que je veux aller en Chine mais j’hésite en ce moment entre La Beijing Institut of economic management et la Fudan university de Shanghaï.

    Je viens de parcourir une grande partie de ton site et j’ai lu les 3 rapport d’année à l’étranger des étudiants de sciences po. La balance semble penchée pour Shanghaï…

    En tout cas ce site est très bien fait. bravo

  3. Perso pour du tourisme je te conseillerais Beijing, pour vivre je te conseil Shanghai (ce qui n’empeche pas d’aller une semaine a beijing).

    Ensuite c’est une question de gout.

LAISSER UNE REPONSE

SVP entrez votre commentaire!
SVP entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.