Nanjing Lu la terrible… (suite)

0
748

Je vous parlais de ma mésaventure à Nanjing Lu le 2ème jour de mon arrivée à Shanghai. Je soulignais que dans mon « malheur » je m’en sortais bien avec une ardoise de 173 euro.

Un étudiant américain de Fudan que j’ai rencontré dernièrement n’a pas eu cette chance…

Le scénario est identique : il est abordé par deux sympathiques étudiantes chinoises sur Nanjing Lu qui lui expliquent qu’elles prennent des cours d’anglais et souhaitent pratiquer en échange de quoi il peut pratiquer un peu de son chinois en mixant avec de l’anglais… La discussion se prolongeant, elles souhaitent s’asseoir pour discuter et lui demande habilement où il souhaite aller. N’ayant pas la moindre idée, il leur indique une direction, et ils se rendent dans un bar en rez de chaussé (moi c’était en haut d’un centre commercial).

De là ils commandent du thé, ci bien que comme moi, il ne s’affole pas.

Puis arrivent les alcools… Mais alors que cela avait été pour moi le facteur m’indiquant que je me faisais arnaquer, lui décide de trinquer et d’enchaîner les tournées… !

Arrive l’addition… de plus de 10000 RMB, totalisant 1200 US$

N’ayant pas d’autre solution, il téléphona à sa mère, après avoir décuvé, pour qu’elle déclare que sa carte avait été volée et qu’il voulait faire opposition. Le banquier répondit alors « en effet madame et je vois que les personnes qui ont volé la carte de votre fils ont déjà commencé à bien se servir : 1200$ ont déjà été prélevés sur une seule transaction ! Nous la bloquons tout de suite ! ».

Je ne sais pas ce que cela donnera sur le long terme car le commerçant a la bonne signature et doit pouvoir réclamer son dû…Je ne sais pas si l’on peut aller jusqu’à l’expertise graphologique dans ces cas là !? Affaire à suivre !

LAISSER UNE REPONSE

SVP entrez votre commentaire!
SVP entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.