De retour en Chine…

2
1122

Mon séjour en France de deux semaines après 10 mois en Chine fut pas mal occupé par les retrouvailles avec mes proches, par de nombreuses formalités administratives et par divers checkup up médicaux/dentaire pour réviser la machine avant de repartir pour un an…

Je dois dire qu’une fois en France mes impressions n’ont pas beaucoup évoluées. En fait, en dehors de retrouver ma famille, je me répète mais la France ne me manquait pas vraiment, alors qu’à l’inverse au bout de la deuxième semaine, j’étais pressé de retourner « chez moi » à Shanghai…

D’ailleurs, le décalage est parfois déconcertant :

  • Alors qu’en Chine on est servi comme des rois à l’inverse en France, bien des personnels auxquels j’ai été confronté pendant ce séjour ont eu l’air de profondément s’ennuyer dans leur travail et renvoient aux clients au mieux de l’indifférence, voire parfois une certaine aigreur…
  • Dans le RER, je me surprends à camoufler mon Ipod, à ranger mon téléphone portable et plus généralement à faire preuve de vigilance alors qu’à Shanghai je n’ai encore jamais ressenti ce sentiment d’insécurité, même de nuit dans des rues sombres…

Bref rien de très surprenant dans tous cela, cela ne fait que confirmer ce que j’avais déjà pu constater en partant en quittant la France pour la Chine…

La nullité du débat politique en France est consternante espérons que les choses changeront une fois Sarkozy officiellement adoubé par l’UMP. Certains éléments sont particulièrement risibles : Lepen & Maigret qui se remettent ensemble, Dieudonné qui rejoint Lepen, une « Gauche Anti-libérale » qui n’arrive même pas à se trouver un candidat commun…

Et puis il y a des émissions de télévision qui n’évoluent pas beaucoup. La nouvelle émission de Stéphane Berne ressemble étrangement à une vieille émission de Dechavanne et pose des questions consternantes du type : « Faut-il avoir peur d’internet ? ». Et là dans le camp du « Oui » on a des personnes comme l’altermondialiste populiste et chanteur Manu Chao qui viennent donner des leçons « d’anti-libéralisme » pour conclure qu’internet c’est mal car ca donne aux gens la liberté de tout faire sans aucune limite, y compris de piller les pauvres artistes chanteurs… bref une vision très réductrice du net et plutôt déconcertante pour quelqu’un qui se fait passer pour un altermondialiste anti capitaliste et qui dans le même temps est le premier a vouloir censurer un outil qui popularise les connaissances et le savoir pour protéger son beefsteak …

A coté de cela, je visionnais les « meilleurs moments » de la « nouvelle » émission de Marc Olivier Fogiel muté sur M6, et là je vois Samy Naceri qui sort un discours de repentance sur ses divers dérapages dont le passage à tabac d’un pauvre styliste à coup de cendrier pour être arrivé en retard à un rendez vous… Je m’étonnais qu’il soit déjà sorti de prison, mais en fait apparemment il n’a toujours pas été condamné pour cette affaire mais y étais pour une autre… et puis le lendemain, coup de théâtre : « 1 jour après avoir été arrêté pour conduite sans permis à Marseille, l’acteur Samy Naceri a été appréhendé avec 1.37g d’alcool dans le sang pour avoir essayé de poignarder le videur d’une boite de nuit de Cannes… ». No comment 🙂

Pour revenir en Chine, j’avais un billet Air France mais le vol était en fait assuré par China Eastern Airline. Ce fut au final une bonne nouvelle pour plusieurs raisons :

  • L’embarquement s’est fait sans encombres : ma petite valise forcée en soute à l’aller (plus de 135 CM) a même été acceptée sans soucis, aucun paiement de surplus de bagage non plus alors que j’étais un peu juste…
  • J’ai demandé la sortie de secours à l’embarquement pour avoir de la place pour les jambes et là on me sort « désolé monsieur mais l’équipage et chinois et on ne peut donc pas mettre de personnes ne parlant pas le chinois aux issues de secours ». J’ai signalé parler chinois et l’on m’a fai passer un petit test de conversation qui m’a permis de décrocher un fauteuil éco muni d’un espace digne d’une business !
  • A mon arrivée dans l’avion, je suis accueilli à ma place par une ravissante hôtesse chinoise (le personnel China Eastern est bien plus jeune que celui d’Air France) avec qui nous conversons un peu en chinois. Et au long du voyage elle continuera de s’adresser systématiquement à moi en chinois et à mon voisin (lui aussi laowai) en anglais. C’était donc plutôt sympathique.
  • J’ai trouvé la nourriture également meilleure que sur Air France, en particulier le « Haixian Shao Mian » (nouilles aux crevettes/fruits de mer).
  • Par contre la console de jeu/film présente sur le Boeing 777 d’Air France a l’aller, manquait sur l’Airbus A340 de China Eastern Airline au retour.

De retour à Shanghai je trouve qu’il fait quand meme très froid. J’ai meme été obligé de m’acheter une nouvelle couette d’hivers ! Le net est vraiment lent depuis le tremblement de terre. Dire qu’il va falloir attendre un mois le temps qu’ils réparent tout ca… Mais sinon je suis hyper content d’être revenu 🙂

2 COMMENTAIRES

  1. Y en a encore tout plein des proxys, notamment proxy for china.

    Google le, d’ailleurs y a meme un post quelque part sur un blog ou un forum qui les recense tous.

    mais c’est vrai que c’est lent

LAISSER UNE REPONSE

SVP entrez votre commentaire!
SVP entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.