Soirée KTV avec le Fudan MBA

1
1276

Je ne pouvais pas aller en Chine sans tenter au moins une fois une soirée KTV (Karaoké TV). C’est maintenant chose faite !

Une soirée au KTV Haoledi

La soirée était en fait organisée par les étudiants chinois de MBA de Fudan, des français en échange dans le programme m’ayant convié à y aller avec eux.

L’endroit est assez sympathique, dans un immeuble très récent. Cela ressemble un peu à un hôtel.

Les prérequis : faire le plein de bières

Avant de commencer les festivités, nous faisons le plein de bières chinoises à un mini supermarché faisant partie du complexe (on choisi, on paye et un serveur apporte le tout dans notre pièce une fois installé).

Nous prenons place dans une pièce louée pour la circonstance (100 à 150 RMB par heure je crois). Dans cette pièce un grand canapé pour environ 10 personnes, faisant face à un écran de TV et sur la droite un appareil sur lequel on sélectionne les chansons qui vont passer.

Nous étions au début environ 6 occidentaux et 6 chinois. La soirée commence, les bières coulent à flot.

On fait connaissance avec les chinois

Le début démarre assez doucement, ce qui donne l’occasion de se connaître car les élèves de MBA ne se connaissent déjà pas tous très bien et ceux d’entre nous qui étions d’autres programmes/université ne les connaissions pas du tout.

J’ai pas mal discuté avec un des chinois du programme MBA de Fudan qui travail et fait son MBA en même temps (la trentaine). La première étape n’est pas l’échange de carte de visite (à laquelle j’avais eu le droit avec un autre chinois en MBA) mais la synchronisation de numéros de téléphone et l’échange de nom occidental et chinois accompagné de compliments sur nos modèles de téléphone respectifs.

Comme beaucoup de chinois, c’est un passionné de foot et notamment de foot européen. Il connaît bien les équipes de Lyon, de Marseille, et comme beaucoup d’étrangers est en extase devant notre footballeur expatrié aux UK : Thierry Henri (plus que devant Zidane).

Nous évoquons notre parcours mutuel. Il me fait part de ses connaissances sur les universités françaises (apparemment très réputées en mathématique pour Paris), nous parlons des MBA notamment celui d’INSEAD que j’envisage de faire et pour lequel il semblait avoir une grande admiration. Puis il me dresse un listing des boites étrangères dans lesquelles il me recommande de déposer ma candidature le moment venu… On aborde aussi tout un tas de sujets sur sa vision de l’Europe, des rapports géopolitiques entre l’Amérique du Sud, les USA, la Chine et l’axe Franco Allemand Russe. Puis des sujets plus légers sur les femmes européennes, notamment les suédoises dont les cheveux blonds, les yeux bleus et la taille semblent le bouleverser ! 🙂 C’était assez amusant sur tout un tas de sujet de comparer nos visions du monde, les aprioris de chacun…

Retour au karaoké

Mais c’était avant tout une soirée Karaoké ! Et les chansons n’ont pas arrêté. La tache n’était pas simple pour ceux d’entre nous qui étions occidentaux et ne parlions (ou chantions) pas chinois couramment… La pudeur, le faible choix niveau chansons occidentales (souvent trop rapides, peu connues ou sans paroles…) et le manque d’habitude de ce genre de soirées faisait que nous étions beaucoup moins impliqués que les chinois ou occidentaux de famille chinoise.

Alors que les occidentaux (moi y compris) avions du mal à nous lancer, les chinois et apparentés chinois étaient eux à fond dans les chansons. La chinoise autrichienne chantait d’ailleurs divinement bien et les chinois comme mon ami franco/cantonais se débrouillaient également très bien, impliqués à fond dans l’interprétation. C’était très sympa à suivre.

Du coup, la plupart des occidentaux ont quitté le KTV vers 23H pour aller en centre ville au célèbre Babyface (qui apparemment était trop fréquenté).

J’ai pour ma part décidé de rester jusqu’au bout avec un ami français/cantonnais, une autrichienne d’origine chinoise, deux chinois, une taïwanaise et une autrichienne d’une autre université qui au cours de la soirée nous a révélé qu’elle parlait français (d’ailleurs très bien).

Un peu poussé, j’ai fait une tentative de duo sur « Complicated » d’Avril Lavigne (pas évident pour la voix, et le débit), puis sur « Black or White » de Michael Jackson (là c t mission impossible… surtout que les paroles ne s’affichaient pas), et après quelques bières, un solo sur « Say you say me » de Lionel Richie. Les chinois chantaient pour leur part à tour de rôle sans discontinuer !

Sécurité du campus !

A 3 heures du matin, 6 heures après notre arrivée, nous sommes repartis sur le campus.

Comme il était minuit passé, les agents de sécurité du dortoir des étrangers de Fudan nous attendaient avec le registre pour que nous apposions nos numéros de chambre, heures d’arrivée et signatures…

J’étais avec un ami franco/cantonnais, la chinoise autrichienne et sa copine taïwanaise. Mon ami, histoire de rigoler, sort à la sécurité que les deux chinoises partageaient nos chambres et qu’ils pouvaient les laisser passer…

L’agent de sécurité femme l’a alors regardé avec un regard noir des plus menaçants jusqu’à ce que leur identité ait été confirmée et leurs chambres identifiées sur le registre ! 🙂 Ca ne rigole pas la police du campus !

Je ne suis pas devenu un inconditionnel du karaoké et je ne n’y retournerai sans doutes pas/ou peu souvent, mais c’était une soirée très sympa et riche en découvertes culturelles qui valait la peine d’être expérimentée au moins une fois.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE REPONSE

SVP entrez votre commentaire!
SVP entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.